Spiritualité et pouvoir – Brad Warner
Comment expliquer les jeux de pouvoir qui existent au sein de groupes spirituels et religieux ? Maître zen, bassiste punk, cinéaste, bloguer, auteur de best-sellers internationaux et professeur fondateur du Angel City Zen Center à Los Angeles, Brad Warner interroge le lien entre les traditions spirituelles et leur relation au pouvoir.

Spiritualité et pouvoir

Rencontre avec

Brad Warner

En partenariat avec les Éditions l’Originel – Charles Antoni

Comment expliquer les jeux de pouvoir qui existent au sein de groupes spirituels et religieux ? D’où vient cette volonté de pouvoir ? Qu’est-ce que l’autorité et la légitimité ? Comment reconnaître un maître authentique, notamment dans sa manière d’accompagner ses élèves ?

Maître zen, bassiste punk, cinéaste, bloguer, auteur de best-sellers internationaux et professeur fondateur du Angel City Zen Center à Los Angeles, Brad Warner interroge le lien entre les traditions spirituelles et leur relation au pouvoir et esquisse quelques éléments de réponse.


Brad Warner, enseignant zen, est aussi bassiste punk, cinéaste, bloguer. Il est un auteur de best-sellers internationaux et professeur fondateur du Angel City Zen Center, Los Angeles. Il est un maître zen reconnu qui approche le sujet de façon nouveaux, jeune, accessible.

Après avoir été bassiste dans un groupe de punk rock de l’Ohio, Brad Warner émigre au Japon. Il travaille dans un studio d’animation produisant une série télé fantastique très populaire, UltraMan, puis il rencontre le maître Gudô Nishijima à Tôkyô à l’occasion de conférences sur le zen. Il suit ses enseignements et reçoit la transmission du dharma quelques années plus tard. Il est considéré comme un connaisseur des enseignements de maître Dogen, qu’il a commenté exhaustivement.

Il est l’auteur de « Zen et punk, lettres à un ami mort » aux Éditions l’Originel – Charles Antoni.

Pour en savoir plus : http://hardcorezen.info/


Production : À Ciel Ouvert TV – Aurélie Chalbos
Montage : Valentin Prost
Captation : Antoine Jeangeot
Musique : Jérôme Cormier
Visuels : Antoine Jeangeot