Le testament de Myriam de Magdala – Veronika Dimicoli
Du fond de l’obscurité, du fond des âges, une voix de femme se fait entendre… Marie-Madeleine, la Myriam de Magdala des évangiles, parle pour témoigner de la présence de Celui qui lui a redonné la parole et la Vie, Yeshoua, le Christ, son Rabbouni. Par une parole poétique et moderne, nous revivrons avec elle ce temps des premiers disciples, avec sa soeur Marthe et son frère Lazare, Jean et Judas.
Le testament de Myriam de Magdala – Veronika Dimicoli

Le testament de Myriam de Magdala

Spectacle avec

Veronika Viviane Dimicoli

d’après un texte de Jean-Yves Leloup

Mercredi 8 décembre 2021 à 20h30

en présentiel à la Cité des Consciences
& en ligne en direct sur À Ciel Ouvert TV

Qui était Marie-Madeleine, la Myriam de Magdala des évangiles ? Prostituée repentie, femme riche et érudite, femme mystique, Apôtre des apôtres, c’est elle que le Christ choisit comme témoin de Sa résurrection au matin de pâques.

Nous revivons avec elle ce temps des premiers disciples, avec sa soeur Marthe et son frère Lazare, Jean et puis Judas, le « traître », « qui a fait ce qu’il devait faire pour que les écritures s’accomplissent ».

Une parole poétique et moderne qui témoigne de son long cheminement vers l’Amour dans la présence de Yeshoua, le Christ, son Rabbouni.

Soirée en ligne en direct ouverte à tous / soirée en présentiel réservée aux adhérents d’À Ciel Ouvert Paris

Une création poétique et vivante

Du fond de l’obscurité, du fond des âges, une voix de femme se fait entendre… elle parle pour témoigner de la présence de Celui qui lui a redonné la parole et la Vie, Yeshoua, le Christ, son Rabbouni.

Commence dès lors le récit de Celle qui fut témoin du plus grand miracle de tous les temps, de Celle qui fut l’Apôtre des apôtres, Marie-Madeleine. Sur un plateau nu qui se dévoile peu à peu avec, pour seul décor, des branchages et des pierres (en référence à la forêt de la Sainte-Baume où, selon la tradition provençale, Marie-Madeleine se retira en ermite les trente dernières années de sa vie), une femme apparaît. elle est habillée de cette longue tunique et de ce voile que portaient les femmes au temps de Yeshoua. elle vient pour dire une parole nue et sa voix traverse les âges pour s’adresser à nous aujourd’hui, dans une langue poétique et moderne à la fois. elle témoigne de son pèlerinage dans la présence du Christ, de son long cheminement vers l’Amour. elle nous fait revivre ce temps des apôtres et des premiers disciples. Il faut s’imaginer ces premières assemblées de fidèles réunis dans la joie de partager la parole de leur enseigneur, des assemblées faites de fraternité mais aussi de rivalités et de discordes dans un contexte de plus en plus oppressant.

Nous marchons avec elle dans le désert de Judée, nous longeons les remparts de Jérusalem, où résonnent les accents de l’hébreu et de l’araméen dans des chants d’Amour et de louange. Cette femme qui a plus de deux-mille ans, cette femme qui a tout traversé, s’adresse à chacun d’entre nous. Nul besoin d’être moine, prêtre, théologien, d’avoir lu ni étudié les Évangiles, nul besoin d’avoir nécessairement la foi. elle nous invite très simplement à nous laisser toucher au cœur… un message d’Amour et de paix d’une brûlante actualité.

Crédit photos : Zoé Lemonnier

Intervenants

Comédienne dans des répertoires variés, Véronika Viviane Dimicoli publie des poèmes, des nouvelles et des entretiens dans des revues littéraires et écrit pour des compagnies des pièces qui sont portées à la scène. elle fonde la Cie Folheliotrope en 2015 qui a pour vocation de répondre aux enjeux de notre temps par le biais de créations originales. La première création de la Cie, une pièce écrite à partir de témoignages d’enfants placés, est primée au festival off d’Avignon 2018. Le testament de Myriam de Magdala est la deuxième création de la Cie.

« Il y a des textes que l’on rencontre, qui sont comme des évidences, où résonne une « petite musique » familière. Ce texte magnifique accompagne et éclaire mon propre cheminement… entrer dans cette parole c’est poser le pied dans un espace sacré, c’est se relier à ces tout premiers temps, à ces tout premiers pas des apôtres qui suivaient leur enseigneur ».

Informations pratiques

Horaires :

Mercredi 8 décembre 2021 de 20h30 à 22h30.

Tarifs :
En présentiel à la Cité des Consciences :
  • Tarif soutien / bienfaiteur : à partir de 20 €
  • Tarif normal : 15 €
  • Tarif réduit / solidaire / jeune : 10 €

Adhésion obligatoire à l’association « À Ciel Ouvert Paris » pour accéder au lieu (à partir de 10 €).

En visioconférence en direct :
  • Tarif soutien / bienfaiteur : à partir de 20 €
  • Tarif normal : 15 €
  • Tarif réduit / solidaire / jeune : 10 €
Lieu :

À la Cité des Consciences, en plein cœur de Paris, sur l’Île-de-la-Cité, à deux pas de la cathédrale Notre-Dame, 24 rue Chanoinesse 75004 Paris.

Réservations :

Nombre de places limité !

Pour vous inscrire à l’évènement :

1) adhérez à l’association À Ciel Ouvert Paris (adhésion valable du 1er septembre 2021 au 31 août 2022) en cliquant sur le lien suivant :

J’adhère à l’association…

2) réservez votre place dès maintenant en cliquant sur le lien de réservation ci-dessous pour accéder à notre formulaire d’inscription sécurisé, puis cliquez sur le bouton  pour vous inscrire.

Je réserve ma place pour l’évènement en présentiel…

Je réserve ma place pour l’évènement en visioconférence en direct…

La lettre d’information d’À Ciel Ouvert TV

S’abonner à notre lettre d’information

Vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles vidéos et de l’actualité d’À Ciel Ouvert TV ? Complétez le formulaire ci-contre pour recevoir notre lettre d’information.

À Ciel Ouvert TV

Nous contacter

ACO-TV

La chaîne À Ciel Ouvert TV est animée par l’association À Ciel Ouvert – Paris

L’association À Ciel Ouvert – Paris est hébergée à la Cité des Consciences, en plein cœur du vieux Paris sur l’Île-de-la-Cité.

À Ciel Ouvert – Paris

24 rue Chanoinesse

75004 PARIS