Femmes Chamanes – Audrey Fella & Lorenza Garcia

« Femmes Chamanes »

Audrey Fella & Lorenza Garcia

Rencontre À Ciel Ouvert Paris
Mardi 30 juin 2020

Auteur de nombreux ouvrages sur les femmes et le sacré, Audrey Fella a souhaité explorer le chamanisme au féminin, afin de découvrir ses spécificités. Plongée dans une aventure intime et personnelle, elle a rencontré six femmes remarquables – Maud Séjournant, Claire Barré, Lorenza Garcia, Myriam Beaugendre, Brigitte Pietrzak et Sandra Ingerman –, auprès desquelles elle a mené l’enquête.

Un voyage chamanique, un stage de chant sacré et un atelier de peinture de sable inspirés des Navajos, une diète de rose issue du chamanisme amazonien et un rituel mongol l’ont ainsi conduite sur un chemin de transformation, où elle a eu le sentiment d’accoucher d’elle-même. Et d’entrevoir une nouvelle manière d’être au monde, invitant chacun à naître à soi, pour se relier plus harmonieusement aux autres et à la Terre mère.

Au cours de son immersion dans le chamanisme occidental et féminin, elle a rencontré Lorenza Garcia, une réalisatrice, artiste chanteuse et peintre, qui a été initiée par les Navajos (appelés aussi les Diné – « le peuple de la Terre ») à Hozho, la voie de la beauté, et aux chants traditionnels, qui œuvrent pour la restauration de l’harmonie sur Terre entre la nature et l’humanité. Forte de cet enseignement, Lorenza transmet aujourd’hui la sagesse de ce peuple en France.

Lors de cette intervention à la Cité des Consciences, Audrey et Lorenza parlent de leur chemin spirituel et de leur rencontre, de leur expérience du féminin, de la place des femmes et de leurs liens avec les hommes chez les Navajos. Entre une méditation au son du tambour et des chants traditionnels, elles partagent leur nouvelle vision du monde à venir, en lien avec les valeurs de ce peuple.

Musique : Cinematic Indie – Matthew John Torres

Le Cercle de Cybèle – Jean-Philippe de Tonnac & Loumitea

« Le Cercle de Cybèle »

Jean-Philippe de Tonnac & Loumitea

Rencontre À Ciel Ouvert Paris
Mercredi 24 juin 2020

Installée entre les Laurentides et la Gaspésie, au Québec, Loumitea, née Louise Gauthier, a enseigné quelques années au sein de la Fondation for Shamanic Studies, fondée par l’anthropologue américain Michael Harner (1929-2018), l’un de ceux à qui l’on doit une percée dans l’univers du chamanisme et des chamanes qu’il a longuement côtoyés et étudiés.

J’ai rencontré Loumitea une première fois au festival du chamanisme, à Genac, près d’Angoulême, en 2018, une seconde fois, l’été de cette même année, chez elle, à Val-David, dans les Laurentides. C’est une photo d’elle réalisée par le documentariste David Daquin qui a servi de couverture au Cercle des guérisseuses (Guy Trédaniel, 2019).

Avec un groupe de personnes qualifiées, elle a récemment crée l’École de chamanisme transculturel du Québec (ÉCTQ), un cercle de chercheurs et d’enseignants en chamanisme au service de « la voie spirituelle de la liberté ».

En dehors des enseignements qu’elle dispense au sein de cette nouvelle entité, Loumitea propose, en rencontres individuelles, différentes approches de guérison chamanique dont l’extraction (nettoyage par la voie spirituelle), le recouvrement de pouvoir (retrouver un aspect important de notre pouvoir personnel perdu), le déparasytage (dégager les entités envahissantes), et le processus de Ren’essence ou Recouvrement d’âme (il contient toutes les autres techniques), le tout accompagné par le tambour, le hochet, le chant et la danse de guérison. Elle offre aussi un travail de passeuse d’âme pour aider les personnes décédées ou mourantes à passer dans l’au-delà.

Elle sera présente en France au début de l’année 2021 pour présenter son livre à paraître aux éditions Trédaniel.

Musique : Cinematic Indie – Matthew John Torres